01/10/2013

Découragement

Ce qui est finalement désolant, c'est que, quand tout va bien et bien cela ne dure pas très longtemps ! Résumé, j'adore courir et avec le beau temps, j'en fais toujours un peu plus (un peu trop ?) donc avant de partir à Londres, j'avais fais un petit jogging. Puis au retour j'avais repris mes footings, avant d'attraper un des plus beau refroidissement de ma vie. Une semaine sans rien faire d'agréable, pas de balade, de footing ou autres activités qui me plaisent. Bon, j'ai finalement repris les entraînements et lors du deuxième, une petite douleur est apparue au mollet gauche. Rien qui me semblait alarmant ! Sauf que trois jours après, il y avait un autre jogging auquel je tenais vraiment. Une course en ligne organisée par des anciens collègues de travail, avec arrivée au centre de loisir de la société.

J'ai participée à cette course, sans pouvoir m'échauffée convenablement. Et en partant sur un rythme qui ne me semblait pas trop élevé, mais certainement trop rapide pour cette fameuse douleur au mollet apparue quelques jours plus tôt. Et voilà, ce qui devait arriver, arriva bien avec une fameuse crampe après 3 kilomètres de course. Depuis j'ai dur de marcher convenablement et autant oublier le jogging. C'est incroyable car depuis des années, c'est toujours la jambe gauche est encaisse et me perturbe dans ma vie quotidienne.

Enfin depuis, j'ai tout de même visité la semaine dernière une très belle expo, les "Golden Sixties" ici dans des locaux attenant à la gare. Essayé de marcher (en balade) comme je pouvais et hier une journée passée dans la vallée de la Semois. Du côté de Bohan, village où je suis allée souvent enfant en vacances. Puis tous les petits villages sur la route de Bouillon. Une très chouette balade qui du coup me redonne envie d'aller par-là beaucoup plus souvent.

Semois de Bohan à Bouillon lundi 30 septembre 2013 001.jpg

Semois de Bohan à Bouillon lundi 30 septembre 2013 007.jpg

  

17:58 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.